Quelle fenêtre choisir pour s'isoler du bruit ?

Lutter contre le bruit en changeant de fenêtre avec ISOFRANCE Fenêtres et Energies

Bruits des voisins, des voitures, de la rue ou des avions... Vous n'en pouvez plus ! Savez-vous que vous équiper de fenêtres à isolation phonique peut vous aider à améliorer votre quotidien et diminuer votre stress ? Découvrez comment éviter cette nuisance sonore !

 

Les différents types de bruits

Le bruit nous accompagne en permanence dans nos logements, qu'il soit transmis par l’air ou les structures d’un bâtiment, en provenance des activités extérieures, de nos voisins, de nous-même ou des équipements qui nous entourent.


L’excès de bruit est pénible et fréquent : 66 % des Français se déclarent gênés par le bruit à leur domicile*. Des solutions techniques existent pour traiter les différents types de bruit qui nuisent à votre confort acoustique, aussi bien en logement collectif qu’en maison individuelle.


* Source : TNS Sofres 2010.


LE SPECTRE ROSE : dB(A) - rose : dont la plage de fréquence correspond plus particulièrement aux bruits aériens à dominante aigüe (proximité d'aéroports).

 

Finissez en avec le bruit de la rue grâce aux fenêtres ISOFRANCE Fenêtres et Energies

LE SPECTRE ROUTIER : dB(A) - route : dont la plage de fréquence correspond essentiellement au bruit routier à dominante grave.

 

Première solution anti-bruit fenêtre « économique »


On utilise une composition de vitrage décalé. C’est-à-dire que l’on positionne un vitrage plus épais à l’extérieur afin de casser le bruit. Cette solution d'isolation phonique des menuiseries dite "économique" procure une bonne performance phonique mais dégrade les performances du vitrage, comme la transmission lumineuse par exemple. 

 

Deuxième solution anti-bruit « vitrage silence »


Pour obtenir un affaiblissement du bruit efficace, comme les bruits aériens , on utilise un vitrage feuilleté acoustique « silence ». Ce vitrage est composé de deux feuilles de verre de 4 mm avec interposition d'une résine molle de 2 mm qui sert d'amortisseur de vibrations et n’a pas de résistance mécanique (ép. totale 10,3 mm), plus une feuille de Butyral de Polyvinyle (PVB). Ces verres qui présentent d'excellentes qualités acoustiques sont utilisés exclusivement en isolation phonique.

 

Lutter efficacement contre les nuisances sonores

Découvrez la composition du vitrage SILENCE chez ISOFRANCE Fenêtres et Energies

Verdict : le vitrage feuilleté avec PVB silence est la solution à préférer aujourd’hui pour constituer votre fenêtre et vous protéger du bruit.

 

Ce type de vitrage ne présente que des avantages :

- Fort affaiblissement acoustique

- Conformité aux exigences thermiques dans des épaisseurs classiques

- Faible sur épaisseur

-Faible surpoids du verre dans la fenêtre

- Sécurité contre les blessures.

 

devis gratuit et sans engagement

Des grilles d’aération aux capacités isolantes

Evitez de calfeutrer vous-même vos fenêtres pour vous isoler du bruit des avions par exemple ! Il s’agit apparemment d’une tâche aisée… Vous trouverez même sur Internet une quantité impressionnante de tutoriels et de conseils pratiques visant à vous donner un coup de main pour le faire. Vous risquez d’être déçu du résultat. Mais pourquoi ?

- Risques d’accidents : D’abord parce que vous ne maîtrisez pas forcément tous les risques liés à ce type de travaux. Parfois, il faut utiliser des échelles et de nombreux autres appareils de levage. L’utilisation de ces outils induit des risques d’accidents qu’il ne faut pas négliger, en particulier sur les fenêtres situées en hauteur. 

- Mauvaise ventilation : Ensuite, les calfeutrages mal effectués peuvent nuire à la ventilation des fenêtres ou du bâtiment. En calfeutrant votre fenêtre sans assurer une bonne ventilation, vous provoquez sans le vouloir des problèmes encore plus complexes (humidité, condensation). 

- Un choix esthétique autant que pratique : Pour finir, vous devez considérer les choix esthétiques et être objectif vis-à-vis des résultats escomptés. Bien souvent, les travaux de calfeutrages effectués par les amateurs ne sont en rien comparables à ceux que peuvent effectuer des professionnels du bâtiment et les menuiseries, tant du point de vue esthétique que pratique.

 

Par ailleurs le calfeutrage de vos fenêtres ne vous permet pas réellement de régler les problèmes d'isolation phonique.

En bref, mieux vaut systématiquement opter pour l'intervention de fabricants de fenêtres véritablement expérimentés.

Demandez un rendez-vous gratuit avec un professionnel ISOFRANCE Fenêtres et Energies sans tarder !

 

Saviez-vous que les grilles d’aération et de ventilation disposées dans les murs et dans les menuiseries permettent de bénéficier d’une meilleure isolation phonique de la pièce en général ?

Exemple de grille d'aération


Certaines grilles peuvent également être apposées sur les fenêtres et remplir leur rôle d’isolants phoniques. Pour cela, mieux vaut proscrire les aérations classiques intégrées dans la fenêtre et les remplacer par une entrée d'air indépendante dans la façade, comportant un système de "silencieux". Il s’agit d’un absorbant sur les surfaces intérieures d'un conduit en chicanes plus long. 
Faites attention toutefois à sélectionner un modèle que vous pourrez facilement nettoyer et entretenir depuis l’intérieur 
de vos locaux.

 

Découvrez notre gamme de fenêtres de fabrication 100% française !Fini le bruit, retrouvez votre sérénité grâce aux fenêtres à isolation phonique ISOFRANCE Fenêtres et énergies

Les autres facteurs à considérer pour bien isoler votre maison du bruit


Les fenêtres ne peuvent être responsables de tout ! Leur bonne isolation vous permet certes de réduire le bruit. Mais ce dernier passe par les murs, la toiture… Comme tous ceux qui envisagent d’isoler phoniquement leur maison, vous devez adopter une stratégie globale et envisager la question sous plusieurs angles. D’autres facteurs sont à considérer : 

- Les murs, parois et portes : assurez-vous que chacune des parois de votre logis est suffisamment lourde. Par principe, plus une paroi est lourde, plus elle est capable d’isoler ou de réduire les nuisances sonores. Par voie de conséquence, vos murs, parois, cloisons et portes devraient être aussi épais que possibles. Vous pourriez notamment doubler les parois et les cloisons. Une autre astuce consisterait à recréer un mur intérieur devant la paroi du premier mur, après l’avoir isolé.

- Les volets : cette logique est la même avec les volets. Plus ils portent de la masse, moins ils laissent passer le son. 


- Les sols : par ailleurs, une dalle en béton sur terre-plein aide également à minimiser la propagation horizontale du son. 

Un expert dans la conception de volets, de fenêtres et de structures isolantes saura vous recommander le produit idéal pour votre maison et l'installer convenablement. C'est pourquoi faites appel aux professionnels d'ISOFRANCE Fenêtres & Energies pour vous aider à améliorer votre confort de vie !

Besoin de changer vos fenêtres ? N'attendez pas et demandez un

devis gratuit et sans engagement